Actualités

PIC : contribution d’Amnyos à l'élaboration des plans régionaux 2019-2022

Alors que les Plans régionaux d’investissement dans les compétences (PRIC) doivent être établis d’ici l’automne prochain, et représentent la moitié des crédits du vaste « plan 15 milliards », le Groupe Amnyos propose une capitalisation des initiatives régionales et des recommandations visant à inspirer les travaux en cours sur les conventions pluriannuelles 2019-2022.

Ce document, publié par l’AEF le 7 septembre 2018 (dépêche n°591491), est une contribution du Groupe Amnyos aux débats et travaux en cours.

Le document explique la nécessité de mettre en place des actions spécifiques pour intéresser à la formation les personnes qui en sont éloignées, comme par exemple la création de réseaux de tiers de confiance pour stimuler l’appétence à la formation des jeunes des quartiers ou des chômeurs en zone rurale. Au risque que le PIC n’atteigne pas ses cibles.

Parmi les autres propositions suggérées par Amnyos en ce sens :

  • La signature de partenariats avec les conseils départementaux
  • La mise en place d’une « garantie d’emploi » avant d’entrer en formation, en particulier dans les métiers en tension et au-delà des actions de formation préalable au recrutement, limitées à 400 heures.
  • La sécurisation administrative et financière de l’étape formation du parcours (sécuriser les changements de statut au plan financier et des aides connexes…).
  • Etc.

 La contribution menée par Jean Dutoya (Directeur associé), Frédéric Bertrand (Expert formation professionnelle et Directeur Nouvelle Aquitaine) et Xavier Marchand (Consultant Organisation et Développement des compétences) recense également des initiatives significatives figurant dans les conventions État-régions 2018 sur le PIC : modernisation de l’appareil de formation en Bourgogne-Franche-Comté, inclusion numérique en Nouvelle Aquitaine, action sur les besoins de recrutement des employeurs en Pays de la Loire, etc.

En perspective, le cabinet met en garde contre la « confiance démesurée dans la liberté individuelle de chacun comme dans un système trop administré », en esquissant des voies d’équilibre, aux niveaux du Service public régional de formation et des Conseillers en évolution professionnelle.

Pour plus de détails, consulter l’intégralité de l’étude : Rapport sur les PRIC (2019-2022)

Dépêche AEF

 

  • Jean DUTOYA

    Directeur associé

    Développeur de projets à impact social et économique

    Pour plus d’information, contactez-moi : mail

Retour à la liste
Actualité suivante
Retour haut de page