Actualités

Impact de la transition énergétique et écologique sur l’emploi et les compétences : le point sur les travaux en cours

L’objectif d’une neutralité carbone de notre économie à horizon 2050 passe par une rénovation thermique massive du parc immobilier, un changement profond de notre modèle de transport, le développement des énergies renouvelables ou encore l’adoption massive du modèle de l’économie circulaire. Si l’atteinte de cet objectif implique un choc de demande, elle engage également notre capacité collective à anticiper les mutations du travail induites, à repérer les besoins en emplois, et à développer les compétences des actifs. 
 
Bref tour d’horizon de nos études prospectives en cours relatives aux besoins en emploi et en compétences sur des champs économiques directement liés à la transition énergétique et écologique :
 
  • Contrat d’étude prospective du secteur bois dans la construction et l’aménagement : définir les compétences clés à développer à l’horizon 2025 dans un scénario de croissance soutenue du secteur (en partenariat avec CG Conseil et Alcimed).
  • Etude prospective des filières de l’économie circulaire dans le cadre de la troisième révolution industrielle en Hauts-de-France : fixer des trajectoires ambitieuses quant à l’évolution des flux de matières d’ici à 2050 (secteurs de la construction, de l’industrie textile, de l’industrie plastique et de l’agriculture) et analyser l’impact induit sur l’emploi ainsi que les conditions de réussites en termes d’évolution des métiers et des compétences dans ces secteurs (en partenariat avec I-Care & Consult).
  • Etude d’impact économique et social de la programmation pluriannuelle de l’énergie en Corse : définir le chemin à suivre en termes économiques et d’emploi pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, et plus précisément dans les secteurs de la construction, de l’énergie et des transports (en partenariat avec I-Care & Consult)
  • La cartographie des emplois nécessaires à la réalisation des Jeux Olympiques Paris 2024 intégrait également un volet développement durable, avec notamment la place de la filière bois dans la réalisation des infrastructures temporaires (en partenariat avec le CDES).
  • Valentin VIGIER

    Directeur du pôle Territoires-Emploi-Compétences

    Pour plus d’information, contactez-moi – mail

Retour à la liste
Actualité suivante
Retour haut de page